Pilule contraceptive et acné font-ils bon ménage ?

Les pilules contraceptives sont à base d’hormones. Elles peuvent être classées en 2 catégories dont celles dites oestro-progestatives ou combinées et celles appelées micro-progestatives. Le médecin prescrit la pilule adaptée selon le profil hormonal de chaque femme.

Les pilules contraceptives qui aggravent l’acné

Certaines femmes n’ont pas de problèmes d’acnés. Ainsi, elles peuvent choisir les pilules contraceptives qu’elles souhaitent utiliser en toute quiétude. Si la femme souhaitant un moyen de contraception présente des règles douloureuses, des seins rigides qui lui font mal, le médecin lui prescrit généralement une pilule à environnement progestatif.

La femme n’ayant pas de problèmes d’acnés, quant à elles, peut utiliser des pilules à climat ostrogénique. Le médecin propose le type de pilule de contraception selon le fonctionnement hormonal de la femme.

Parmi les pilules pouvant engendrer des acnés apparentes sur le visage et le corps, se retrouvent ADEPAL, CERAZETTE, ZOELY, MICROVAL …

Ces pilules sont données après de nombreuses questions posées par le médecin. Si des problèmes acnéiques surviennent après quelques jours, il est important que la femme revienne rapidement vers son médecin pour se faire prescrire une nouvelle pilule.

Les pilules contraceptives sous surveillance ou neutres

Le rapport entre l’acné et les pilules contraceptives sont au cœur de la réflexion des femmes qui souhaitent contrôler efficacement les naissances. Le choix d’une pilule contraceptive dépend entièrement de son historique médical et des informations données par le médecin au moment de la consultation.

Quand une femme parle, par exemple, de poussées acnéiques au cours de la puberté ou d’une tendance à l’apparition d’acnés à certains moments de sa vie, le médecin peut prescrire des pilules contraceptives comme la QLAIRA, la MERCILON, la LEELOO, la JASMINE (voir cet article sur la pilule Jasmine et l’acné pour plus de détails)…

Ces pilules limitent généralement les poussées d’acné. Néanmoins, la femme à petite tendance acnéique fera l’objet d’un suivi médical au cours de la prise de l’une de ces pilules contraceptives.

Si la sensibilité à l’apparition d’acnés est grande, le médecin peut prescrire des pilules neutres comme le TRINORDIOL, une pilule contraceptive de la deuxième génération.

Les pilules contraceptives anti-acnéiques

Vous hésitez à prendre des pilules contraceptives par crainte d’apparition d’acnés sur votre visage et votre corps ? Vous n’avez pas à vous inquiéter à ce sujet puisqu’il existe des pilules contraceptives anti-acnéiques.

Parmi les types de pilules contraceptives qui ne provoquent pas d’acnés se retrouve la pilule Belara. C’est une pilule contraceptive de la quatrième génération. Elle n’augmente aucunement le risque d’accident vasculaire. Néanmoins, la femme, ou la jeune fille, qui prend cette pilule doit s’attendre à une petite douleur mammaire et aussi à de la migraine.

Varnoline peut également être proposée aux femmes présentant des risques d’apparition d’acnés pendant un traitement hormonal. Le plus grand risque pour cette pilule est celui du développement d’une phlébite.

Diane suscite l’engouement des femmes qui veulent une pilule contraceptive ne permettant pas l’apparition d’acnés. Néanmoins, vous devez savoir que ce n’est pas une pilule contraceptive à proprement parler. C’est plutôt une pilule pour traitements hormonaux.

Separator image Publié dans Santé.